• VOTRE MASQUE ROXY OFFERT -

    EN SAVOIR PLUS*

    Votre masque de protection offert *

     

    *Offre valable pour l'achat de 79€ de produits de la nouvelle collection Automne - Hiver 2020, hors produits remisés. Le masque sera automatiquement ajouté dans votre panier. Un seul masque offert par commande (ERJAA03927-wbk0), dans la limite des stocks disponibles. Offre exclusive web.
  • LIVRAISON OFFERTE -

    EN SAVOIR PLUS

    LIVRAISON OFFERTE

     

    POUR TOUTES COMMANDES SANS MINIMUM D’ACHAT GRÂCE AU BOARDRIDERS CLUB.
  • RETOUR GRATUIT -

    FRAIS DE RETOUR REMBOURSÉS AVEC PAYPAL - PLUS D'INFOS

Comment bien choisir sa combinaison de surf ?

Les combinaisons pour femmes ont parcouru du chemin avant d’atteindre le niveau de performance qu’elles ont aujourd’hui. Merci aux pionnières, comme Lisa Andersen, qui, grâce à leurs retours d’expérience ont permis d’améliorer le design basique des années 50’s pour l’adapter aux évolutions de nos morphologies et de nos pratiques, et nous permettre d’aller à l’eau quelles que soient les conditions. Aujourd’hui disponibles dans une grande variété de coupes et d’épaisseurs, il est parfois difficile de faire son choix parmi tous les modèles et options disponibles. C’est pourquoi, nous avons conçu ce guide pour vous aider à savoir quelle combinaison de surf choisir en fonction de vos styles, de vos besoins et des conditions. Bonnes sessions !

Les différents types de combinaisons

Versions intégrales pour les eaux les plus froides ou modèles légers pour vos sessions tropicales, les combinaisons proposent différents niveaux de protection et d’épaisseur pour vous permettre d’affronter toutes les conditions. Si vous vous demandez comment choisir sa combinaison de surf, la première chose à considérer est la température de l’eau dans laquelle vous allez évoluer. Les combis intégrales sont à privilégier pour les eaux tempérées à froides, tandis que les modèles plus légers, d’été ou de printemps, vous garantiront la protection et la liberté de mouvement adaptées aux eaux plus chaudes. Découvrez ci-dessous les quatre grandes familles de combinaisons pour femmes.

Intégrale

Comme leur nom l’indique, les combinaisons intégrales couvrent l’intégralité du corps, des chevilles aux poignets, et existent en différents niveaux d’épaisseur. Aussi appelées « steamer », elles sont conçues pour piéger et chauffer une pellicule d’eau entre le néoprène et la peau. A moins que vous ayez la chance de vivre sous les tropiques, elles constituent la meilleure option pour une première combinaison.

Shorty ou « spring suit »

Les shorties ou « spring suits » (littéralement « combinaisons de printemps ») ont les jambes courtes et les manches longues ou courtes selon les modèles. Conçues pour des eaux chaudes, elles sont composées d’une couche de néoprène plus fine que les intégrales (1-2 mm), pour garantir un confort, une liberté de mouvement et une protection solaire adaptés aux conditions.

Long Janes

Versant féminin des « Long John », les « Long Jane » et les « Farmer Jane » sont également conçues pour les eaux chaudes et composées d’une couche fine de néoprène (1,5-2 mm). Sans manche et couvrant jusqu’aux chevilles, elles garantissent une liberté de rame imbattable, tout en réchauffant durablement les jambes.

« Short Jane », top en néoprène et legging

Versions aux jambes courtes des « Long Jane », les « Short Jane » sont elles aussi composées d’une fine couche de néoprène (1-2 mm). Elles garantissent une amplitude des bras et des jambes optimale, et sont idéales pour de longues sessions en eaux chaudes. Moins couvrants, les tops en néoprène et les leggings apporteront quant à eux une protection thermique et anti-UV supplémentaire à votre seul bikini. A privilégier pour les eaux très chaudes et par beau temps.

Combinaison une pièce

Féminines et tendances, sans oublier d’être performantes, les combis une pièce sont les derniers must-have. Conçues en néoprène de 1 mm, dotées de protections anti-UV et des dernières innovations textiles, elles constituent des alternatives performantes et trendy idéales pour surfer en eaux chaudes.

>> Découvrez notre Guide des Gammes de Combinaisons de Surf.

Combis de Surf Femme

Comment choisir sa taille de combinaison de surf

La taille est un critère essentiel pour bien choisir sa combinaison de surf. Trop petite, elle limitera votre amplitude de rame et vos mouvements, trop grande, elle laissera l’eau s’infiltrer. Notre conseil ? Mesurez votre poitrine, vos hanches, votre taille et l’intérieur de vos jambes, et consultez notre guide des tailles pour trouver le modèle qui correspond à vos mensurations et à votre morphologie.

Comment choisir une combinaison de surf : les bons réflexes

  • OUI Vérifier que votre combinaison soit bien ajustée, sans espace au niveau du bas du dos, de l’entrejambe, des épaules et des genoux. Vous éviterez ainsi la création de « poches » d’eau froide et d’air aux niveaux des poignets et des chevilles.
  • OUI S’assurer qu’elle ne soit pas non plus trop serrée. Elle risquerait de restreindre votre liberté mouvement, un critère essentiel à l’eau. N’hésitez pas à tester votre amplitude en effectuant des mouvements de rame ou des flexions. Si elle épouse vos mouvements sans vous oppresser : c’est la bonne !
  • OUI Vérifier que les coutures/jointures autour du cou, des poignets et des chevilles ne soient pas trop serrées. Vous devez pouvoir pincer le néoprène entre vos doigts. Il doit être souple, s’étirer et rebondir sur votre peau.
  • NON Si vous vous demandez comment choisir sa combinaison néoprène, n’oubliez pas que c’est un textile qui se détend lorsqu’il est humide. Donc, si une combi neuve et sèche va vous sembler légèrement trop serrée, sans pour autant vous empêcher de bouger, c’est que la taille vous convient. En revanche, si elle vous empêche de vous fléchir, de lever et de faire des rotations de bras, oubliez-là, elle est trop petite.

>> Aidez-vous de notre guide des tailles Roxy.

Quelle épaisseur choisir ?

Tout dépend de la chaleur de l’eau et des conditions dans lesquelles vous allez surfer. De façon générale, les combinaisons sont conçues pour vous protéger sans restreindre vos mouvements. C’est pourquoi, certains endroits ciblés sont plus épais et d’autres plus fins. Cependant, en toute logique, plus elles sont épaisses, plus elles seront chaudes. Donc, si vous envisagez de dompter la houle norvégienne, islandaise ou canadienne, optez sans hésiter pour des modèles de 5-6 mm d’épaisseur. Inversement, si vous comptez surfer sous des conditions chaudes ou modérées, privilégiez les modèles plus légers allant de 1 à 3 mm. Le vent, votre sensibilité au froid et le port éventuel de chaussons ou d’une capuche sont aussi à prendre en compte. Dans tous les cas, n’oubliez pas que votre combinaison doit vous garantir une chaleur corporelle adaptée aux éléments, condition sine qua non pour profiter de vos sessions.

Pour en savoir plus sur les épaisseurs des combinaisons, lisez notre article dédié : « Epaisseur et température de l’eau : guide pratique pour choisir sa combinaison ».

Les différents systèmes de fermeture

Fermeture: devant ou derrière ?

Savoir comment choisir une combinaison néoprène passe aussi par les détails, notamment les fermetures. Celles des combinaisons intégrales peuvent se situer à l’arrière, le long de la colonne vertébrale, ou à l’avant, au niveau de la poitrine. Certains modèles en sont même dépourvus. Les « spring suits » sont dotées de fermetures avant verticales ou d’une fermeture arrière. Parce qu’ils impactent la mobilité et l’étanchéité, les systèmes de fermeture ne doivent pas être négligés au moment de choisir sa combinaison de surf.

Fermeture arrière

Il s’agit d’un zip situé le long de la colonne vertébrale, allant du cou jusqu’au bas du dos. Si ce système est facile à ouvrir et à fermer, la fermeture peut légèrement réduire l’amplitude de vos mouvements dorsaux.

Fermeture sur la poitrine

L’ouverture se situe au niveau de la poitrine. Pour bien la mettre, il suffit de l’enfiler jusqu’à la taille, puis de la remonter le plus possible sur le haut du corps. Ensuite, enfilez vos bras et faites passer le rabat zippé par votre tête, puis fermez le zip sur votre poitrine. Si ce système est parfaitement hermétique et entrave moins les mouvements, il rend en revanche la combinaison plus compliquée à enfiler/enlever.

Les modèles sans fermeture

Dernières innovations du marché, les combinaisons sans fermeture s’enfilent par le décolleté. Ce dernier est plus large que sur les autres modèles et est composé de couches de néoprène superposées pour accroître son étanchéité. Confortable et garant d’une liberté de mouvement optimale, ce système est cependant moins hermétique, et est donc à privilégier pour surfer en eaux chaudes.

Fermeture avant

Constitué d’un zip vertical situé à l’avant, on retrouve le plus souvent ce système sur les « spring suits » et les bodies. S’il est confortable, stylé et qu’il permet de mettre/enlever sa combi facilement, le joint étanche situé au niveau du cou y est moins serré, l’eau peut donc s’y infiltrer.

>> Consultez notre Guide des systèmes de fermetures de Combinaison Roxy

Coutures et étanchéité

Nous ne le répéterons pas assez : au moment de choisir une combinaison de surf, tous les détails ont leur importance. Facteur majeur de chaleur, de confort, d’étanchéité et de durabilité, la qualité des coutures détermine son niveau de performance. Il existe aujourd’hui différents styles de coutures et systèmes d’étanchéité. Connaître leurs avantages et inconvénients respectifs vous permettra de savoir quelle combinaison de surf choisir en fonction de vos besoins, de vos préférences et de votre budget.

Les coutures « Flatlock »

Aussi appelées « coutures plates », ce sont les coutures basiques, cousues à l’aiguille. Si elles assurent un maximum de confort, de mobilité et de résistance, le risque est de voir l’eau s’infiltrer par les trous des aiguilles.

Les coutures collées à points invisibles

Egalement connues sous le nom de « GBS » pour « Glued and Blind-stitched », elles sont collées puis cousues en surface. La technique du « point aveugle » ou du « point invisible » utilisée ne traverse pas directement le néoprène, ce qui permet d’éviter les risques d’infiltration et d’obtenir des coutures plus serrées. Aussi extensibles que les coutures « Flatlock », leur avantage est donc d’assurer une meilleure étanchéité et de mieux garder la chaleur.

Les coutures étanches

Elles offrent une résistance optimale. Extension du procédé précédent, ce sont des coutures sous lesquelles une fine bande est appliquée pour accroître leur étanchéité et leur résistance.

Les coutures avec ruban adhésif liquide

Ici, une fine couche d’adhésif liquide est passée le long de la couture extérieure et/ou intérieure pour créer un joint ultra-étanche et extensible, plus durable et flexible que le ruban ordinaire.

Les coutures soudées

Le top de la technologie. Sans couture, les panneaux de néoprène sont scellés avec un produit étanche ultra-léger, pour garantir une étanchéité, une durabilité et une souplesse maximales.

>> Consultez notre guide des différentes coutures.

Les caractéristiques supplémentaires

Chez ROXY, chaque nouvelle saison est l’occasion de nous surpasser pour vous proposer des combinaisons toujours plus innovantes et performantes. Des innovations que nous devons notamment à notre team de rideuses qui, grâce à leur connaissance du terrain et à leurs expériences, nous permettent de créer des modèles au plus proche de vos attentes.

Au cœur de nos préoccupations, leur fonctionnalité, mais aussi leur dimension écoresponsable. Doublure thermique à infrarouge qui augmente la chaleur, néoprène « limestone » fabriqué à base de roche calcaire pour limiter notre empreinte pétrochimique, ou encore « F'N LITE » léger et composé de cellules d’air, ne sont que des aperçus de ce que nous vous proposons pour améliorer vos sensations de glisse et votre plaisir en session.

Les différents matériaux : Néoprène, Lycra et Vita

Afin de limiter l’utilisation de produits pétrochimiques synthétiques, toutes les combinaisons ROXY sont désormais élaborées à base de néoprène naturel dérivé du calcaire et de matériaux composés de résidus de néoprène ou de caoutchouc recyclés. Le Lycra (ou Spandex) et le textile recyclé Vita Xtra Life™ sont les matières les plus couramment utilisées pour nos maillots de bain et nos lycras. Le Vita Xtra Life™ Lycra® est un textile à séchage rapide, stretch, résistant aux UV, au chlore et à la crème solaire. De quoi profiter un maximum de chaque session.

>> Découvrez notre guide pour tout savoir sur la technologie de nos combinaisons de surf Roxy.

Pour en savoir plus :

Comment choisir l'épaisseur de sa combinaison de surf

Comment choisir un lycra